Un abri pour la pluie / final

UN ABRI POUR LA PLUIE
octobre–novembre 2015

Cycle de quatre apparitions au marché du samedi matin, à Renens.
24 octobre: Liliana Gassiot
31 octobre: Peter Schreuder
7 novembre: OUVERT
14 novembre: Grégory Sugnaux

—————–

Samedi matin, un stand couvert, de forme ronde, désamorçant l’aspect devant/derrière, acheteur/vendeur. Une proposition artistique qui se laisse découvrir par hasard, sans son emballage culturel, sans fanfare (quoique), dévoilée hors de l’abri des murs blancs d’un musée ou d’une galerie. Protégée de la pluie – mais pas de la bise – par une toile cirée, quelque chose pourrait donner envie d’être mieux regardée, d’être prise en main, d’en savoir plus, de causer avec qui l’a amenée là. Ça tombe bien, cette personne qui a sorti la chose de son atelier, ou de sa tête, qui à travers elle parle un peu d’elle-même, qui l’a offerte aux regards des choux-fleurs, courges, pruneaux, pommes, poireaux, patates, mi-salé, brebis, chèvre, lait cru, seigle, épeautre, complet, bio, pas bio: cette personne est aussi présente, autour d’un café ou d’un verre, prête à échanger quelques mots à propos de son travail.

—————–

19 novembre 2015: soirée finale et rétrospective à TILT et sur la place du Corso

Exposition des travaux présentés lors des marchés du samedi matin, dans l’espace d’exposition. Certains travaux ont été revisités à l’occasion de cet événement ponctuel; le stand a également été monté à l’intérieur.
Liliana Gassiot, Peter Schreuder, Anouk Staubli, l’atelier Chant’alouette, Marc Batalla, Didier Martin, Richard Plocek, Grégory Sugnaux.

abri-final-01

IMG_8259

La pièce de Grégory Sugnaux – les tuyaux jaunes utilisés pour son intervention au marché rejouant les formes rondes et triangulaires du stand – est restée visible plusieurs semaines dans l’espace redevenu salle de réunion du service culturel.

sugnaux-006